La glycine, une plante pleine de ressources.

Qui peut rester indifférent quand au printemps nous découvrons la glycine coloniser les murs, arches et tonnelles de ses longues hampes florales spectaculaires et parfumées.

Mais c’est aussi à l’automne que je trouve un intérêt décoratif à ses fruits retombants.

Gousse de glycine

En effet la glycine produit de magnifiques gousses veloutées, une véritable texture de peau de pêche. Ses couleurs varient en fonction de son degré de maturité du vert tendre au gris avec des reflets métalliques. Ces gousses peuvent être collées, liées, piquées mais attention car elles peuvent se tordent à maturité en séchant. Ceci se traduit par une rupture brutale de la gousse et une expulsion des graines avec un bruit sec, une véritable explosion. Il s’agit d’un moyen de reproduction de la plante en projetant ses graines.

Pour l’utilisation en gousse entière, je vous conseille de récolter les gousses d’une année sur l’autre, de les stocker dans un endroit frais et d’utiliser les gousses de l’année passée qui n’auront pas éclatées. 

Celles qui auront éclatées présentent un mouvement torsadé intéressant et les graines qu’elles auront libérées ont elles aussi un véritable intérêt esthétique. Elles sont rondes, plates de la taille d’une pièce de 10 centimes, de couleur caramel zébrée de noir, de véritables perles végétales. Attention car elles sont toutefois toxiques, alors prudence ! 

Vous pouvez également semer ces graines afin d’obtenir une nouvelle plante mais la plante obtenue risque de ne pas correspondre au cultivar d’origine. Mais qui n’aime pas les surprises ?

Enfin, les lianes qui sont de croissance rapide peuvent également être utilisée lors de la taille annuelle pour la confection de structure par exemple. 

DSCF0154

Utilisation : plante, liane, fruits, graines.

Saison de récolte : Automne